Les mots-clé pour réduire sa facture de chauffage au mazout

Entretien. Il est important de bien entretenir les installations de chauffage. En effet, une chaudière mal entretenue peut provoquer une surconsommation de mazout de chauffage pouvant aller jusqu’à 10 %. Pensez aussi à purger vos radiateurs. Cela  permet également de garantir le rendement de votre installation de chauffage.

Isolation. L’important est de chauffer votre intérieur et pas l’extérieur.

Anticipation. N’attendez pas le début de l’hiver pour commander. Commandez plutôt votre mazout lorsque les prix sont à la baisse. Tout au long de l’année les prix peuvent être attractifs.

Choix du mazout. Optez pour un mazout de qualité comme le TOTAL Mazout Ultra, qui garantit le meilleur rendement de votre installation.

Pour consommer mieux, pensez au mix énergétique

En combinant différents types de combustibles, par exemple mazout et gaz naturel ou mazout et granulés de bois (pellets), vous vous mettez à l’abri d’une trop grande volatilité des prix.

Chauffage au pellet et panneaux photovoltaïques: optez pour les énergies renouvelables.

Le chauffage au pellet est aussi une alternative, ou un complément, au chauffage au mazout. Les TOTAL Pellets Premium allient chaleur confortable, haut rendement, et respect de l’environnement.

Autre alternative : les panneaux photovoltaïques. Vous pouvez revendre l’énergie produite (au Luxembourg, vous devez la réinjecter sur le réseau). Vous pouvez également utiliser des panneaux solaires thermiques pour chauffer l’eau des sanitaires.

Ayez les bons réflexes pour une consommation éco-responsable

En adoptant un comportement éco-responsable, en évitant tout gaspillage, vous réalisez des économies d’énergie.
Chauffez à la bonne température et uniquement quand cela est nécessaire. Un degré de moins peut vous faire économiser jusqu’à 7 %.
La température idéale d’une pièce de vie se situe entre 19 et 20°C ; une chambre doit être chauffée entre 16°C et 18° C.